Devis Gratuit - Entretien préalable sans engagement

Contacter les Tontons Codeurs, le gang complice de vos projets de communication :

09 83 24 44 45
06 51 01 56 70
nous écrire

Pubs, les gagneuses du Net

09 mars 2016

Sur la toile comme ailleurs, le nerf de la guerre, c'est l'argent.

Et le Net devenant de plus en plus un media comme les autres, les sites proposant des contenus gratuits ont peu de choix à part s'appuyer sur la publicité.

Or, ce modèle économique semble de plus en plus menacé : en effet selon un sondage de l'institut CSA paru début mars, près de 83% des Français se déclarent "irrités" par la publicité en ligne, jugée trop intrusive. Pour lui échapper, ils sont 24% à avoir installé un bloqueur de pub, auquel s'ajouteraient 14% ayant l'intention de s'en équiper.

Face à ce phénomène, les réactions ne se sont pas faites attendre : ainsi les éditions en ligne du quotidien allemand Bild ou encore le New-York Times  affichent un message dès qu'elles détectent un bloqueur de publicités, priant les utilisateurs de désactiver ce dernier ou de souscrire à un abonnement.

Côté réseaux sociaux, c'est PewDiePie, le youtubeur suédois aux 40 millions d'abonnés qui met en garde les internautes, leur expliquant qu'il comprend leur courroux, mais que les bloqueurs de pub privent les vidéastes du net d'une partie de leurs revenus et menace ainsi les chaînes plus modestes que la sienne :

La solution pourrait être de se tourner vers des abonnements systématiques, mais cela ne semble pas encore fonctionner (Youtube Red, la version payante de la plateforme d'échange vidéo, propose certes depuis février des contenus originaux contre un abonnement à 9$99 par mois garanti sans pub, mais la formule peine à démarrer, de plus il n'est pas disponible dans tous les pays, notamment dans l'Hexagone), ce qui est en adéquation avec les résultats du sondage CSA de début mars qui affirme que seuls 4% des internautes seraient prêts à payer pour une navigation vierge de publicité.

Certains éditeurs envisagent aussi de se tourner vers du publi rédactionnel pour remplacer les bannières agressives et autres pop-up, suivant ainsi la tendance se dégageant toujours de ce fameux sondage (46% des internautes indiquant qu'ils renonceraient à installer un bloqueur à condition de pouvoir fermer la publicité dès son ouverture et 32% des internautes équipés de bloqueurs étant également prêts à les ôter dans cette éventualité).

Alors nouveau modèle économique à envisager pour le net ? Fin de la gratuité (et donc recul de la liberté de la toile) ?

Et si la solution, c'était une publicité moins intrusive, plus esthétique et mitonnée aux petits oignons… Comme on sait vous en cuisiner chez les Tontons.

Les 4ème Tonton, parce que les Tontons sont 2 de plus que les singes de la pub Omo